Mon Top 3 des jeux en réseau incontournables

0
5/5 - (4 votes)

Il est loin le temps où l’on considérait les jeux vidéo comme la dernière révolution culturelle ! Depuis plus d’un demi-siècle ils font de plus en plus d’adeptes, j’en fais partie.

Désormais, la technologie permet aux enfants devenus adultes de jouer ensemble depuis New Delhi jusqu’à Nancy, dans une sorte de cour de récréation à l’échelle planétaire. Ils permettent de faire des rencontres, de former des équipes… on ne s’y sent jamais seul !

Attention cependant à ne pas vous couper du monde réel qui vaut bien d’être vécu. Exit aussi l’idée qui consiste à mettre le jeu vidéo dans la case « divertissement abrutissant »… Le jeu vidéo n’est pas mauvais pour la santé, si l’on sait le consommer avec modération.

A l’aube de la sortie officielle d’Heroes of the Storm qui rassemble les personnages de mes jeux en ligne favoris, voici mon classement des jeux en réseau incontournables.

World of Warcraft

Reconnu comme l’un des pionniers des jeux vidéo PC, l’histoire de Warcraft commence en 1994. Cette année-la, il va mettre au placard tous les modèles qui avaient pu l’inspirer (on pense à Dune par exemple). Il révolutionne les jeux de stratégie en introduisant le gameplay dans un univers médieval-fantastique.

Le principe? Récolter des ressources pour créer une armée et fonder une base afin d’y entraîner son héros à éradiquer l’ennemi. Le succès de ce jeu tient certainement à l’univers fantasmagorique que les développeurs ont su créer. Sur la planète Azeroth occupée par les humains débarquent les Orcs venus eux de la planète Draenor.

Au joueur de choisir son camp: celui de l’envahi ou de l’envahisseur. Doté d’imparables arguments graphiques et d’un scénario envoûtant que le gamer crée lui-même, Warcraft a rendu addict des générations. Plus encore avec le MMORPG World of Warcraft.

Diablo (III)

Diablo, inspiré du concept de base de Donjons et Dragons, est un jeu du style « hack’n’slash » (littéralement hacher et trancher en français). Pour caricaturer il s’agissait à l’origine d’ouvrir une porte, de tuer un monstre et de découvrir alors un trésor, le principe reposant uniquement sur les combats.

Dans Diablo le jeu s’étoffe: il faut rendre son personnage plus performant.

Dans le genre, le troisième opus est le meilleur: le graphisme est impeccable, les décors fourmillent de détails et les personnalités deviennent plus complexes rendant l’expérience unique. Le système choisi du niveau de difficulté permet à chacun de débuter sans être dérouté. Bien entendu, il ne faut par chercher là un scénario complexe, mais c’est sur cette simplicité narrative que se fonde un gameplay très efficace.

Pour les érudits du genre la difficulté s’accroit encore et encore offrant aux ”hard gamers” des récompenses toujours plus importantes. Si vous ne pensez pas être un adepte du genre, jetez un coup d’œil au trailer ci-dessous et vous allez changer d’avis !

Starcraft

On a reproché au jeu à sa sortie, en 1998, de n’être qu’un « Warcraft dans les étoiles ». Pourtant, Starcraft se trouve aujourd’hui à la première place des ventes de RTS (Real Time Strategy) et est adoubé par les avis de gamers. L’action se passe en effet au XXVIème siècle au sein d’un univers de science-fiction militaire dans lequel la Terre est surpeuplée. Le gouvernement international décide d’exiler dans la voie lactée les criminels et autres mutants.

Ici encore, il faut choisir son camp et l’imposer dans le secteur de Koprulu: bagnards, insectes ou humanoïdes. Bref ce « synopsis » futuriste est le meilleur de l’histoire des jeux vidéo.

La campagne solo est jouissive mais c’est surtout grâce à sa version multi que Starcraft est devenu Starcraft, notamment en Corée du Sud où des chaînes de télévision sont dédiées aux jeux vidéo.

Ainsi, pour devenir un gamer pro, c’est la terre promise! Tous s’y rendent, à l’instar d’un des plus célèbres joueurs français: Bertrand Grospellier, aka Elky, qui intègre la communauté Starcraft en 1998.

Trois ans plus tard il termine deuxième au Word Cyber Game de Séoul, le temple en la matière.

Comme de nombreux autres talentueux joueurs de Starcraft, Elky s’est depuis reconverti vers un type de jeu en ligne bien plus lucratif ! Parrainé par Poker Stars, il est connu pour être capable de jouer plus de vingt tables de poker à la fois. Cette technique lui permet aujourd’hui d’être le plus gros gagnant français de l’histoire des tournois.

Et vous, quels sont vos jeux en réseau préférés ?

Share.

About Author

New yorkais d'adoption, je suis un grand fan de jeux vidéo à l'affût des toutes dernières nouveautés. Geek à mes heures perdues, je surf sur la vague web dès que j'en ai l'occasion pour rester au courant des sujets brûlants. Internet est la nouvelle matrice : je vous invite à y entrer ! Suivez-moi sur Google +.

Leave A Reply