Ecosia : mon geste écolo au quotidien

0
Ecosia : mon geste écolo au quotidien
5 1 vote

Comment ne pas être sensible à la question environnementale ? Selon moi, il s’agit moins de politique que de bon sens. Peu importe ses idées, la protection de l’environnement me semble essentielle pour protéger les futures générations.

Néanmoins, dans notre monde de consommation à l’extrême, nous polluons malgré nous. Alors j’ai décidé de me renseigner sur des gestes très simples qui pourraient me permettre d’agir, même symboliquement, pour la préservation de ma planète.

1ère étape : utiliser un moteur de recherche responsable >> ECOSIA <<

Abandonner Google pour Ecosia… Dur !

Je dois bien avouer que malgré les débats justifiés autour de l’intrusion de Google dans notre vie virtuelle, je suis très Google friendly. J’admire le succès de cette entreprise, ses innovations, sa puissance…

Mais quand j’ai su que faire des recherches en ligne pouvaient permettre de préserver l’environnement, j’ai décidé de changer mon habitude. Et croyez moi, quand on travaille dans le web, quitter Google n’est pas une mince affaire car c’est la référence incontestée en SEO notamment.

En plus, Ecosia s’engage à ne vendre aucune de vos données aux annonceurs. Un petit plus qui fait la différence.

Bref, j’ai installé Ecosia sur Chrome (quand même), et aujourd’hui, mes recherches permettent de planter des arbres.

J'ai testé Ecosia

45 recherches = 1 arbre planté

Voilà l’argument qui m’a séduite. Ecosia, partenaire du WWF, finance la plantation d’un arbre toutes les 2 secondes.

En fait, Ecosia se sert des bénéfices récoltés par la publicité et contenus sponsorisés pour en investir 80% dans la plantation d’arbres. Ils sont plantés dans des pays partout dans le monde.

En moyenne, une requête génère 0.5€ (pour les fois où l’on clique ou non sur une publicité). Un arbre coûte 0.22€. Pour que le bénéfice puisse financer un arbre, il faut compter en moyenne 45 recherches. Un compteur permet de suivre cela, directement sur le navigateur.

Et si vous ne cliquez pas sur les publicités, sachez que vous participez quand même à ce mouvement et à faire connaître ce système. Et ça marche !

Ecosia

J’ai contribué à planter 659 arbres en 2 mois avec Ecosia

Ecosia VS Google : bien ou pas ?

Si vous êtes un internaute « classique » (non professionnel du web), sincèrement, ça ne change pas grand chose. Vous tombez sur des résultats fiables et de qualité, proches de ceux de Google. Honnêtement, j’ignore qui propulse ces résultats, mais vous pouvez y aller les yeux fermés.

Par contre, posez-vous la question si vous êtes un professionnel du web. En effet, cela pourrait fausser vos analyse de positionnement SEO car Google reste LA référence.

Mais moi qui suis dans ce milieu, j’utilise les deux. Dans le cadre d’une analyse, je passe par Google, et pour la simple recherche, je passe par Ecosia. Pas de jaloux !

Etre écolo avec Ecosia

Les autres moteurs de recherche écolos

Il existe d’autres initiatives dans le même esprit qu’Ecosia. En voici quelques exemples, libre à vous de choisir votre préféré :

  • Lilo réinvestit ses bénéfices au profit de projets sociaux et environnementaux auprès d’ONG et associations.
  • Ecogine a été créé par des étudiants français. Pour 1000 recherches, 2.10€ sont récoltés et reversés à des associations solidaires choisies par les utilisateurs. Le moteur de recherche est celui de Yahoo. Ecogine rachète aussi le CO2 généré par les Data-centers pour éviter de sur-chauffer la planète.
  • Ecocherche utilise les résultats Google. Mais en utilisant des couleurs foncées, il économise l’énergie. Vous réduisez votre consommation de 5 à 10%, et protégez la planète. iColoSearch fait le même constat et vous propose un moteur de recherche noir et vert, pour l’espoir !

Et voilà comment être écolo au quotidien et participer à l’avenir de la planète, sans pour autant changer fondamentalement ses habitudes. 

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply