Speakeasy : des pirouettes et des malfrats qui font des éclats !

0
Speakeasy : des pirouettes et des malfrats qui font des éclats !
5 2 votes

Une rentrée théâtrale sous le signe de l’exceptionnel avec de nombreuses pièces comiques certes, mais aussi quelques spectacles atypiques mêlant les arts : voilà ce que nous réserve septembre 2018 !  Je me suis donc laissé tenté par l’inattendu et la nouveauté avec ce show on ne peut plus atypique : Speakeasy !

Avec cette nouvelle création, on assiste à un show unique mêlant danse, comédie, et bien sûr numéros de haute voltige, le tout chorégraphié avec talent ! Speakeasy est bien plus que ce qu’en dit son titre. Et pour cause, on retrouve ici tous les éléments de grands shows que j’ai déjà pu apprécier à Bobino, comme notamment le Crique Le Roux…

_________

Le peach : Dans un bar clandestin des années 30, complots et romances interdites se propagent à vitesse grand V. On entre dans une ambiance de film hollywoodien de la même époque, mise en musique par le groupe Chinese Man. Six artistes pluridisciplinaires nous racontent ces rivalités à travers des acrobaties inspirées du cirque.

Mon avis sur Speakeasy : une performance qui laisse bouche-bée !

Déjà parce que la musique de Chinese Man nous projette tout de suite dans les années 30 et imposte un style chinatown et éléctro-swing très pointu. Ensuite parce que le travail chorégraphique est exceptionnel. Speakeasy m’a vraiment bluffé !

Les comédiens sont ici « muets » et pourtant, ils expriment toute la complexité des caractères de leurs personnages via une gestuelle et des figures impressionnantes, en utilisant l’univers chorégraphique du cirque. Le tout pour nous narrer une histoire une histoire de brigands dans un bar des années 30!!

Image associée

Je salue particulièrement la performance de la comédienne blonde (Clara Huet) qui m’a laissé « sans voix » en chantant et s’essayant au cerceau et se bagarrant avec « sa rivale », avec une technicité incroyable ! On perd parfois le fil de l’histoire tant on est subjugué par ces efforts scéniques, un grand BRAVO !

Esthétique vintage à souhait !

Ce que l’on apprécie d’office sans même que le show ait commencé, c’est l’effort esthétique pour mettre en lumière les comédiens / acrobates. Costards-cravates et chapeaux haut de forme façon mafieux pour les hommes; robes pailletées (ou non), gants et talons pour ces femmes glamour et fatales à la foi. On est tout de suite dans l’entre deux guerres !

Quand au décor, il retranscrit parfaitement cette époque avec un sol domino noir et un bar en acajou typique de cette période. Une toile blanche constitue le mur du fond et permet les jeux d’ombres astucieux qui constituent certaines scènes… Le voyage commence donc très bien et la scène est intelligemment utilisée.

Le décor : un élément chorégraphique

Ici, chaque accessoire et chaque meuble est un élément des chorégraphies des performeurs. Une table et 4 chaises permettent toutes les excentricités : une bagarre ou l’on glisse, rebondit, sur la table, ou l’on s’empare d’une chaise pour finalement atterrir à l’autre bout de la scène… Chaque élément bouge et s’inscrit dans la gestuelle et l’intention de l’artiste, un prolongement naturel qui ouvre tous les champs des possibles !

Les jeux d’ombre avec cette toile de fond sont ingénieux et illustrent parfaitement le « mood » de l’époque…

Résultat de recherche d'images pour "speakeasy palais des glaces"

Un moment particulièrement impressionnant : le bar relativement imposant sert pour « l’affrontement » des 2 jeunes femmes. On les voit derrière ce bar, bouger, disparaître, être éjectées et bondir debout sur le bar, un jeu de cache-cache malicieux dernière cette structure qui laisse suggérer tout le travail et la puissance musculaire nécessaire à leurs acolytes masculins en coulisses pour produire ces effets…

Musique et comédie

L’importance de la musique ici est très importante car le spectacle est tout simplement muet…ou presque à l’image de Cirkopolis. A coups de bruitages, de grimaces, et d’une gestuelle désarticulée et appuyée, le troupe nous fait découvrir le caractère de chaque personnage. Et ce n’est pas une mince affaire !

Un travail de comédie qui complète les chorégraphies, mais les rend aussi d’autant plus difficiles à exécuter. L’effort physique se joint au jeu d’acteur. Cela donne un relief incomparable aux performances ! La comédienne et acrobate principale retranscrit parfaitement cette dualité corps et caractère de ce personnage manipulateur, glam’, et dominateur avec les hommes.

Et vous, do you « speakeasy » ? Si ce n’est pas encore le cas, foncez encourager cette troupe de grand talent !

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p'tit nouvÔ ! Fan de bons plans, j'écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j'adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez... on plonge ?

Leave A Reply