Visiter Amsterdam #3 : Red Light à Amsterdam

2
Laisse une note...

Amsterdam de nuitMes chères Bubulles,

Vous connaissez l’adage ? « La nuit tous les chats sont gris »… Et bien à Amsterdam, la nuit, tous les chats sont rouges ! On m’avait dit : « Ouiiiiiiii, les filles dans les vitrines, tu vas être choquée…« , « Ouuiiiiiiiii, les boutiques, c’est glauque« , les gens, l’ambiance… Bref, Sex, drogs & Rock’N’roll dans le quartier rouge. Alors pour me faire une idée, j’ai visité le quartier rouge, ce fameux Red Light, pour me faire ma propre idée. Je vous dis tout, tout, tout, vous saurez tout sur le… Quartier rouge bien sûr \coquines !/

Une promenade le soir, au Red Light

Après ma petite après-midi shopping à Amsterdam, il me fallait à tout prix satisfaire ma curiosité… On m’en avait tellement dit sur ce quartier rouge et ses filles en vitrines que je voulais en avoir le coeur net ! Après avoir dîner, retour sur cette fameuse rue toute illuminée.

Vers 21h, il faisait déjà noir. Les jeunes sont là, mélangés aux touristes et aux hommes accoudés aux petits ponts qui surplombent le canal. Chacun un vert à la main parle fort et rit. Sur les façades, les néons rouges sont allumés. L’une d’elle est même dessinée de carreaux abritant des scènes d’amour peintes dans un style vintage. Outre les divers musées et magasins plus qu’Olé Olé, les vitrines sont ouvertes.

Ces petites pièces m’ont semblées bien étroites et j’ai eu de l’empathie pour ces filles « exposées »… Je m’attendais à beaucoup de vulgarité. En fait non, c’est finalement folklorique et ça donnerait presque envie aux filles de faire les vitrines de sous vêtement tant il y en a de toutes sortes. En effet, on aurait presque dit des mannequins vivants. D’ailleurs, elles ne sont pas vilaines du tout… Je me suis alors posé la question : « Pourquoi faire cela quand on est si jolie ?« . Bref, avis de fille, chacun sa vie !

Presque au bout le la rue, un club rouge arbore un titre quine m’était pas étranger : Le Moulin Rouge. Mais je n’ai pas visité, alors impossible de comparer ! De l’extérieur, le nôtre est bien plus charmant 😉

C’est alors que je quitte le Red Light pour retrouver le centre ville de nuit…

Red Light Amsterdam

Du Red Light, au plus profond de la nuit

Suite à cette petite visite du Red Light à Amsterdam, j’ai déambulé dans les ruelles étroites embaumée de l’odeur d’herbe. Je ne suis pas du tout amatrice, je ne me drogue pas, mais il faut admettre que cela fait aussi partie du folklore de la ville.

Cela m’a ainsi amenée à profiter de la beauté du centre tout illuminé de lumières dorées. Ainsi ai-je pu faire une croisière de nuit, dans une ambiance conviviale… En effet, à peine attablée dans la péniche, des jeunes américains ont pris place, bouteille et gobelets à la main ! D’une oreille, j’entendais les gossips de ces jeunettes qui parlaient si fort que je n’entendais rien des explications \et là je me dit : ma fille, tu commences à vieillir !/.

La balade à 22h était très agréable. Les ponts illuminés sont magnifiques et certaines perspectives valent le coup d’oeil car elles ne sont visibles que d’un bateau. J’ai aussi adoré jeter un oeil à l’intérieur des bâtiments qui bordent les canaux. Très peu disposent de volets et de rideaux. La richesse des appartements est visible : bibliothèques, grands lustres, intérieurs cosy… Ca valait également le détour.

A suivre…

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

2 commentaires

Leave A Reply