J’ai testé l’Inconnue de la Seine : 1er jeu de piste en VR

0
J’ai testé l’Inconnue de la Seine : 1er jeu de piste en VR
4.7 6 votes

Vous avez pris des ponts en ce début du mois de mai ? Si vous ne partez pas, j’ai bien une idée pour occuper vos longs week-ends à Paris.

Une après-midi à découvrir autrement l’Ile Saint Louis, ça vous tente ? Au programme : enquête, visite, immersion et… Machine à remonter le temps.

Voilà ce qui arrive quand vous vous inscrivez pour mener l’enquête spacio-temporelle L’inconnue de la Seine ! J’ai testé, et je vous donne mon avis sur L’inconnue de la Seine.

L’inconnue de la Seine : un jeu d’enquête

Si vous aimez occuper vos après-midi à Paris pour visiter la ville autrement, vous avez sans doute eu vent des organismes de jeux de piste. Je vous parlais d’ailleurs de mon expérience avec Qui veut pister Paris ? il y a (déjà) 3 ans.

L’inconnue de la Seine, c’est aussi un jeu de piste. On est plongé dans une enquête que l’on doit résoudre. Nous sommes donc des détectives, témoins de scènes énigmatiques au cœur de l’île Saint Louis, dans lesquelles on doit trouver des indices, reconstituer l’histoire et découvrir le meurtrier de L’inconnue de la Seine.

Cette inconnue est un fait historique. Il s’agit d’une femme, retrouvée sur les bords de Seine il y a environ 100 ans. Sa particularité ? Un visage apaisé et souriant qui a généré beaucoup de curiosité. Un artiste a d’ailleurs fait son masque mortuaire, devenu ensuite une vraie tendance déco dans la France du début du XXème siècle. Suite à cela, dans les années ’60, son visage a été utilisé pour les mannequins de premiers secours, faisant de l’Inconnue de la Seine la femme la plus embrassée du monde.

Mais si l’on imagine qu’il s’agit d’un meurtre, qu’a-t-il bien pu se passer ? A vous de le découvrir.

Remonter le temps : le 1er jeu de piste en VR de France !

Découvrir l’Inconnue de Paris, c’est bien sûr s’assurer un moment de divertissement agréable, mais aussi d’innovation. Oui. Parce que ce jeu de piste dans Paris est le premier en réalité augmentée.

Cette technique permet aux joueurs de remonter le temps en toute sécurité. Toutes les scènes dont vous êtes témoin se tiennent dans le passé. Vous suivez une carte, vous rendez sur les lieux et sans bouger, vous devenez témoin du passé, à l’endroit précis où vous vous tenez. Tournez-vous, observez et traquez le moindre indice. Attention : c’est subtil !

Et à tous ceux qui craignent le ridicule : non, il ne s’agit pas d’un casque VR comme on les imagine. Ici, on équipe tout simplement son smartphone de petites lunettes VR hyper discrètes et ré-utilisables.

Tout simplement génial, et si bien réalisé qu’on s’y croirait ! En tous cas, à mon avis.

avis l'inconnue de la seine jeu de piste

Les 7 suspects du jeu

Mon avis sur L’inconnue de la Seine, le jeu de piste

Mon avis sur l’inconnue de la Seine est évident : j’ai passé un très bon moment ! Sans rien dévoiler de l’enquête (mais plutôt de l’expérience), voici ce que j’en ai pensé, et quelques conseils si vous avez envie de tester l’expérience.

1/ Le prix du jeu : vous vous inscrivez 2 par 2. Le coût est unique : 48€, soit 24€ par personne. Le prix inclut les lunettes VR que vous gardez à la fin du jeu, une pochette de l’enquêteur, et tout l’accompagnement.

2/ Le matériel : super simple… Mais pas si simple ! Il vous faut a minima un téléphone portable compatible avec l’application Google Cardboard, sinon ça ne fonctionne pas.

Pensez à venir avec un téléphone chacun pour pallier à ce souci et aussi à celui de la batterie. En effet, selon le temps que vous mettez à résoudre l’enquête, vous pouvez tomber en rade de batterie. C’est ce qui m’est arrivé. Heureusement qu’on avait plusieurs téléphones dans le groupe. Au pire, les accompagnants ont des téléphones à vous prêter, et ça, c’est génial ! Pensez aussi à prendre un stylo : les notes peuvent vous aider !

Les lunettes VR, merci à mon modèle pour l’occasion 😉

3/ La réalité augmentée : pour ou contre ? Dans notre groupe, certains l’ont utilisée, d’autres non. Alors, à mon avis sur l’inconnue de la Seine, je trouve que c’est top. C’est l’intérêt premier du jeu et je trouve que proposé ainsi, c’est idéal pour déambuler sans être dérangé. Néanmoins, il est vrai qu’il faut bien placer ses lunettes et que c’est plus ou moins aisé pour certaines personnes. Mon astuce : partagez-vous les rôles. Selon moi, le plus contraignant est plutôt lié à la batterie qu’à la VR. Tentez l’expérience !

4/ Le temps : entre 2h pour le record et 3h en temps normal. Non : vous n’allez pas perdre votre journée ! A mettre, donc, en rapport avec le prix qui est raisonnable pour l’expérience proposée.

5/ Le nombre de participants. Cela est soumis à débat. Nous, nous étions 6. Il nous a été proposé au départ de faire 2 équipes de 3, et nous avons refusé. Puis regretté. Oui, parce qu’à 6, côté organisation, c’est compliqué. On bouge beaucoup, on collabore, on cherche des indices, et selon que l’on soit plus ou moins compétiteur, on n’est pas tous acteurs. A mon avis sur l’Inconnue de la Seine, je vous suggères de jouer à 2-3, voire 4. Au delà, scindez-vous pour mieux apprécier l’expérience.

La fine équipe

6/ La difficulté du jeu : je dirais 4/5. Comptez : environ 15 minutes de vidéos pour un jeu qui dure presque 3h. C’est qu’il y a du fil à retordre ! Une belle enquête.

7/ Le déroulement du jeu : plutôt déroutant. Dans notre groupe de 6, nous avons eu des avis très divergeant sur le déroulé. Dans les faits, il est libre : on suit le parcours comme on le souhaite. Cette liberté a été très appréciée par certains et moins par d’autres qui ont pu être perdu à l’idée de reconstituer un ordre chronologique, confondre des indices, etc. A titre personnel, j’ai trouvé que cela mettait du piment dans le jeu. La condition sine qua non pour avancer reste de s’écouter et de collaborer comme dans un escape game. On n’est donc guidé que par soi et l’application.

8/ Une double enquête : j’ai aimé le côté double enquête. On ne finit le jeu qu’en trouvant le coupable grâce aux indices des vidéos. Mais on n’est pas à la fin du jeu à ce moment là. Pour terminer, il faut avoir mené une enquête parallèle concernant des chiffres. Mais je ne vous en dis pas plus. J’ai adoré cette idée très stimulante, mais particulièrement compliquée : ne lâchez rien !

Stop obligé…

9/ La liberté dans le jeu. Un autre point sympa. Il n’y a pas de timing. Vous ne devez pas réussir l’enquête en 1h sinon c’est perdu. C’est l’occasion de lever le nez du téléphone, observer les beautés de l’Ile Saint Louis, manger une glace Berthillon, ou faire de belles photos si le temps le permet. On s’arrête aussi devant de très jolies boutiques et de nombreuses plaques sur les bâtiments pour nous indiquer que nombre d’illustres personnages ont vécu ici. VOUS êtes maître du jeu.

10/ L’accueil : on est tout de suite dans le bain. Vous êtes accueillis comme il se doit par un membre de l’équipe de l’Inconnue de la Seine qui vous introduit le jeu et l’histoire. Une véritable relation se crée. Ensuite, en fin de parcours, elle vous rejoint et vous débriefez ensemble. Et qui sait, certains ont parfois la chance, au cours de la partie, de profiter de « surprises ». Mais comme ce n’est pas automatique, il faudra ouvrir l’œil. Quel mystère !

Bref, vous l’aurez compris, mon avis sur l’Inconnue de la Seine est très positif. J’aime particulièrement l’idée d’associer les nouvelles technologies à la fois au divertissement et à la culture. En général, ces milieux sont très dissociés. La VR est réservée aux geeks et gamers, générant parfois un choc des générations. Ici, on peut jouer en famille, entre amis, autant avec des fans de PS4 que de Trivial Poursuit. Chacun en tire l’expérience qu’il souhaite.

A présent, je pense que vous avez toutes les clés en main pour savoir si vous êtes fait pour cette expérience. Si comme moi, vous êtes séduit par l’idée, je suis sure que vous ne le regretterez pas : réservez votre partie de l’Inconnue de la Seine !

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply