Ma première confiture

4
Ma première confiture
5 7 votes

Et voilà, j’ai testé ma première recette de confiture, et comment vous dire ? Le pot n’a pas fait la semaine !

Expérience réussie, donc, de confiture de quetsches. Et quel délice. Je partage avec vous ma recette facile, qui s’adapte à tous les fruits. Simplissime.

Que faut-il pour réaliser une confiture ?

La base, bien-sûr, ce sont les fruits et le sucre de canne. Personnellement, je mets 2/3 du poids des fruits en sucre, pour ne pas que ce soit écoeurant.

Ensuite, vous pouvez aromatiser la confiture. Avec les quetsches, j’ai utilisé de la fleur d’oranger par exemple. Mais pensez pourquoi pas au sirop de violette, ou au sirop de sureau de chez Monin !

Selon les fruits, vous pouvez aussi laisser infuser une gousse de vanille, de la menthe ou du thé !

Etapes pour réussir sa première confiture

Voici ma méthode :

1 – Mettre les fruits prêts à être cuits dans un saladier et recouvrir de sucre. Laisser prendre une nuit dans le frigo.

2 – Utiliser une casserole, y mettre le mélange et mettre à feu très doux (puissance 1). Laissez cuire autant qu’il faut pour que les fruits « fondent » (j’ai laissé 4h au moins)

3 – Aromatisez comme vous le souhaitez pendant la cuisson.

Une fois la confiture refroidie, mettez-là dans un pot en verre et stockez au frigo.

recette facile confiture quetsches

Mangez-là dans la semaine !

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

4 commentaires

  1. Effectivement, faire sa confiture et la déguster est un véritable plaisir. En revanche, le sucre ne sert pas seulement à sucrer, mais aussi à la conserver correctement. Si vous ne faites qu’un pot, c’est bon, mais au delà vous risquez de mauvaises surprises. La base c’est plutôt des fruits et du sucre blanc, pas de canne, mais ça doit donner un bon goût bien agréable. J’utilise aussi du Gélifruit, 1 sachet pour 1,5 kilo de fruits, il me semble, pour certain fruits vous obtenez une bonne consistance, comme l’agar agar je pense.
    Un conseil pour ne pas vous ruiner en EDF, et avoir une confiture plutôt qu’un confit de fruits, ce qui n’est pas pareil, laissez la cuire à feu moyen, ça durera moins de 4h c’est certain, 1h à peine suffit. Pour tester votre confiture, déposez une goûte sur une assiette froide et voyez si elle est figée.
    Encore une fois, pour un pot ça n’est pas important car on le mange bien vite, mais pour plusieurs, il faut laver vos pots à l’eau très chaude et les laisser sécher seuls, ensuite y mettre la confiture (remplir les pots, sinon l’air fera moisir le contenu) encore chaude, pas froide, bien fermer les pots et les retourner jusqu’à complet refroidissement. C’est comme ça que vous conserverez votre confiture ! Bonne popote pour la suite !

    • Super vos conseils Jacques ! Merci !!! En effet, je travaille en petites quantité, ne stérilisant pas les pots… Mais c’est super d’être intervenu 🙂 A bientôt.

  2. Ta confiture doit être délicieuse ! Quant à moi, je mets directement les fruits dans le récipient à feu très doux puis je rajoute le sucre (1/3 à peine du poids des fruits comme toi car je n’aime pas qu’elle soit trop sucrée), je porte à ébullition et je fais chauffer à feu doux en remuant de temps en temps pendant 1 heure à peu près. Pour les confitures qui ont du mal à « prendre », par exemple fraise, je rajoute une pincée d’agar agar et ta confiture a juste la bonne consistance !
    Je viens de faire de la confiture FIGUES ET NOIX à déguster avec du fromage de chèvre. Une tuerie !!!!

Leave A Reply