Que faire à Toulouse en un week-end ?

1

La ville rose… Belle perspective de week-end, surtout s’il fait soleil. Mais que faire à Toulouse en un week-end ?

Je vous présente dans cet article quelques idées d’activités et de visites au gré des rues toulousaines. N’attendez plus pour venir découvrir la capitale de la violette !

Promenez-vous en ville… et dans les églises !

Que faire à Toulouse en un week-end ? Se promener semble être une réponse évidente… Parcourez la ville, échappez-vous dans les dédales des rues et laissez-vous aller à toutes sortes de surprises.

La ville de Toulouse

Pour obtenir les plans et centres d’intérêt, filez au Capitole de Toulouse (la mairie), qui abrite l’Office du tourisme. Vous pourrez profiter d’un Pass Tourisme très intéressant : c’est un forfait à la journée qui vous offre transports et entrées dans les musées et monuments de la ville.

Cathédrale de Toulouse

Cathédrale de Toulouse

Pour ma part, j’ai profité d’un petit parcours initiatique que je vous conseille :

  1. Arrêtez-vous à la station Saint Cyprien-République
  2. Passez devant le coq gaulois et observez le château d’eau devant le pont neuf qui surplombe la Garonne
  3. Vous pouvez faire un stop à « Toulouse Plages« , où de nombreuses activités sont proposées en été, sinon, louer un vélo et remonter le canal du midi
  4. A pieds, continuez sur le pont neuf, et faites un stop à l’hôtel Assézat, entrez dans la cour… splendeur architecturale
  5. Allez ensuite jusqu’à la Cathédrale Saint Etienne, une pure merveille !
Que faire à Toulouse en un week-end ?

Hôtel Assézat

Dans un deuxième temps, remontez jusqu’au Capitole et arrêtez-vous sur :

  • La place du Capitole, bien sûr
  • La place Wilson

Vous pourrez vous arrêter y manger.

Toulouse, la ville rose

Place Wilson

Reprenez le circuit depuis la Place Wilson jusqu’à la place Jeanne d’Arc, puis arrêtez-vous à la Basilique Saint Sernin. C’est un chef d’oeuvre architectural et artistique à ne pas manquer… Je vous conseille de prendre un ticket pour découvrir le reliquaire (2€), remplis de trésors du passé.

Balsilique Saint Sernin de Toulouse

Balsilique Saint Sernin de Toulouse

Visitez un musée : l’ensemble conventuel des Jacobins

Voici une visite incontournable par tous les temps et pour tous les amoureux des arts et de l’histoire.

Le bâtiment d’abord. il s’agit d’un couvent, qui a été fondé contre le catharisme en 1215. C’est aussi le siège de l’Université de Toulouse, qui abrite les reliques de Saint Thomas d’Aquin. Le couvent est donc logiquement carré, orné d’arcades, au centre duquel vous profiterez d’un joli cloître. Il s’agit à la fois d’un jardin fleuri, mais aussi d’un potager qui propose fruits, légumes et plantes aromatiques. Des bancs sont apposés pour faire une pause, et profiter de la sérénité des lieux.

Le cloitre des Jacobins à Toulouse

Observez aussi la sublime tour dentelée qui domine l’ensemble, et les pierres roses, typiques de la ville, qui constituent le bâtiment.

S’il fait trop chaud, profitez de la visite du musée, qui prend place dans les 4 « ailes » du couvent. Chacune expose des oeuvres variées (statues, peintures, etc.) d’époques différentes (du moyen âge jusqu’au XIXème siècle). L’avantage est que chaque aile renferme un thème. La visite, qui dure environ 1 heure semble donc passer à une vitesse phénoménale. On évite l’ennui à coup sûr.

Visite du cloitre des Jacobins

Parmi les lieux d’exposition sur deux étages, profitez de l’église, toute en sobriété. Les vitraux, quant à eux, sont d’une finesse remarquable. C’est ici que vous verrez le fameux Palmier des jacobins et ses 22 nervures, dans le chœur de l’église.

Musée de Jacobins Toulouse

Carnet d’adresse :
69, rue Pargaminières, 31000 Toulouse
Métro : ligne A – stations Esquirol, Capitole
Bus : navette centre ville, lignes 2, 10, 12, 14, 38, 78, 80

Faites les boutiques !

N’oubliez pas que Toulouse reste une ville étudiante dynamique. Le shopping est donc au coeur de la ville, et les magasins se condensent autour du Capitole. Vous y retrouverez toutes les grandes enseignes.

Cependant, je vous invite à vous faufiler dans les ruelles… Vous ne serez d’ailleurs pas à l’abris de tomber sur un cours de danse en plein air !

Danse à Toulouse

Ensuite, glanez les petites enseignes typiques pour profiter des produits locaux : la violette de Toulouse sous toutes ses formes (bonbons, sirops, cristallisée, etc…), mais aussi le pastel, qui est réputé pour ses vertus dans le domaine de la beauté.

Mon coup de coeur ? Il est gourmand, évidemment… Allez chez Busquet. Il s’agit d’une épicerie fine, qui vous propose tous les mets typiquement toulousains et de la région…

chat gourmand

Violettes, mais aussi cassoulet, foie gras, vins, terrines et autres gourmandises comme les Croquant de Cordes, ou les « Coucougnettes » de Pau 😉

Et vous, que conseillez-vous de faire à Toulouse en un week-end ?

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Un commentaire

  1. Comment ne pas rêver d’y aller maintenant, dans cette jolie ville rose qu’est Toulouse !
    Je rêve de visiter tout ce qui nous est proposé, de goûter à tout ! de lever les yeux ! d’en prendre plein la vue !! et de me parfumer à la violette !
    Vite, je préviens mon petit mari et ce sera notre prochaine escale !!!!!!
    Merci merci

Leave A Reply