A ne pas rater au théâtre cette saison #3

0
A ne pas rater au théâtre cette saison #3
5 4 votes

En ce début d’année, et par temps froid : rien de tel que de rester bien au chaud, à l’intérieur. Mais pourquoi ne pas sortir, tout en restant en intérieur ?

Rien de tel alors que le théâtre ? Je vous présente ma petite bucket list des pièces de théâtre à voir cette saison.

Un air de famille – A. Jaoui & J.P. Bacri

théâtre un air de famille

Le peach : Un anniversaire, un rassemblement familial au café d’en bas et alors que la joie est de rigueur, la réunion familiale va tourner au vinaigre. Mensonges, secrets, compte à régler : c’est le moment ou jamais !

Où, quand, combien ? Réserver vos places pour un air de Famille jusqu’au 12 mars 2017 au théâtre Saint Martin.

Pourquoi ça me tente ? Parce que la pièce a reçu 2 Molières lors de son lancement en 1995, et que se replonger dans les années 1990 ne fait aucun mal à une jeune trentenaire comme moi ! Pour vous faire une idée, n’hésitez pas à visualiser la bande annonce, qui présente aussi le spectacle Cuisine & Dépendances.

La garçonnière – Billy Wilder & I.A.L Diamond

Garçonnière au théâtre

Le peach : Le rêve américain ? Il est là, au cœur des années ’50, dans une Amérique rayonnante. Les pressions hiérarchiques et histoires d’amour interdites s’entrelacent.

Où, quand, combien ? Au Théâtre de Paris, jusqu’au 11 mars 2017, avec un prix des places entre 22€ et 63€

Pourquoi ça me tente ? Pour le casting. J’ai adoré Claire Keim dans tous ses téléfilms, et Guillaume de Tonquédec n’a rien à lui envier non plus ! J’aime aussi l’idée des confrontations entre cette femme bourgeoise, et ce petit employé… A vous d’en juger :

Un animal de compagnie – Francis Veber

théâtre un animal de compagnie

Le peach : C’est l’histoire d’un couple. Elle veut un chien, il lui offre un poisson rouge. Elle décide de se vanger et remet en cause leur relation entière. Tromperies, provocations, remises en causes : un sujet sérieux traité avec légèreté.

Où, quand, combien ? Au théâtre des nouveautés jusqu’au 23 avril 2017, entre 15€ et 60€.

Pourquoi ça me tente ? Parce qu’on apprend toujours beaucoup des histoires de couples des autres. Et puis, comme je rêve d’un p’tit chien, je me sens un peu concernée 😉

Le fusible – S. Meynac

Théâtre le fusible stephane plazaLe peach : Paul va refaire sa vie. Divorcé, il vend son entreprise et prévoit de partir vivre sur une île déserte avec sa maîtresse. Tout est prévu au millimètre près, sauf l’explosion du four qui lui fait perdre la mémoire…

Où, quand, combien ? Au théâtre des Bouffes Parisiens, jusqu’au 10 juin 2017 avec des places entre 15€ et 46€.

Pourquoi ça me tente ? Parce que c’est une comédie de boulevard. C’est léger, drôle et on passe un moment divertissant sans trop se creuser la tête. Bref : on profite. Je vous ai déjà donné mon avis sur A gauche en sortant de l’ascenseur où j’avais trouvé Stéphane Plaza très naturel et spontané, même si la pièce ne m’avait pas séduite… Je re-tenterais bien l’expérience avec ce 2ème opus !

Cuisine et dépendances – A. Jaoui & J.P. Bacri

cuisines et dépendances au théâtre

Le peach : Un dîner entre amis, rien de plus sympathique ! Mais tout dépend de qui se trouve autour de la table… Des retrouvailles, des amis de toujours, des amis d’amis avec chacun son caractère et ses névroses. Le dîner sera plus animé que prévu.

Où, quand, combien ? Au théâtre de la Porte saint Martin, jusqu’au 11 mars 2017 entre 25€ et 40€.

Pourquoi ça me tente ? Parce que si j’ai horreur du conflit et des disputes, je me régale de pouvoir en être témoin au théâtre. Pour rire, se régaler, et se dire que finalement, on n’est pas si mal. Le malheur des uns, fait le bonheur des autres.

Et vous, quelles sont les pièces de théâtre qui vous tentent cette saison ?

Share.

About Author

CléÔ, c’est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu’est le Web. Utilisatrice frénétique du point d’exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l’eau, sans complexe ni contrainte… Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply