The Lone Ranger : Mieux que Walker !

2
Laisse une note...

Bonjour mes chères Bubulles,

Aujourd’hui, je vous écris au sujet du nouveau film des studios Disney : The Lone Ranger… Je ne vous cacherais pas que la participation de Johnny Depp dans un accoutrement similaire à celui de Jack Sparrow fut un élément décisif de ma présence lors de l’avant-première hier soir. Je ne suis pas très Western, alors ce fut, de prime abord, ma première motivation. Je ne me faisais pas trop d’illusions : ce sera du déjà vu, un pirates des Caraïbes bis, rien de fou… Et bien je me suis trompée ! J’ai tout bonnement A-DO-RÉ.

Lone Ranger : un film d’aventures

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vu un film d’aventure si simple et si complexe à la fois, et pourtant, il est grand public : ce n’est pas seulement un film de garçons (ouf!). Simple, tout simplement parce qu’il s’agit de la bataille classique entre le justicier masqué et le méchant bandit. Finalement, c’est une recette qui marche bien, avec des acteurs qui jouent bien leur rôle.

Les décors sont très réalistes autant que les costumes, les paysages à couper le souffle, et l’histoire très bien menée. Un certain nombre de rebondissement permettent de rester dans l’action et de ne pas s’ennuyer.

Bien sûr, la traditionnelle histoire d’amour fait son effet, mais n’est pas au coeur de l’histoire et c’est tant mieux.

Dernier clin d’oeil sur la musique… On ne peut être qu’emballé par The lone Ranger, surtout lors du dénouement final, même si c’est un peu cliché.

Du relief, grâce à une certaine complexité

Complexe, parce que le synopsis est passionnant de par le fond à la fois historique et politique sur fond de jeux de pouvoirs (en tant que sciences-politicienne qui se respecte). Le contexte historique est respecté sur un fond de réelle vérité… Certaines scènes d’ailleurs, peuvent heurter par leur violence intellectuelle sur la manière dont les blancs ont conquis l’Amérique et provoquer un « génocide » des populations indiennes.

Toutes ces références sont très bien retranscrites dans le film, et au milieu de deux éclats de rire, on peut aussi se sentir mal à l’aise face à l’avidité des conquérants. La question est : avons-nous évolué concernant ce qui nous motive à agir ?

The Lone Ranger : Tonto & le cheval blanc

Mais en plus, le film est saupoudré de scènes, il faut le dire, sans queue ni tête…  D’ailleurs, sans dévoiler l’intrigue, si quelqu’un a compris la symbolique autour des lapins ou du corbeau à la toute fin du film, je suis preneuse…

Enfin, dans le summum de la complexité, les scènes ne sont pas chronologiques (succession de flashback et de « future back » assez emmêlés parfois, mais on s’y retrouve), ce qui permet de tenir plus de 2h sans voir le temps passer.

C’est précisément cela qui fait que le film est bon et sort du registre « cul-cul » et réchauffé.

Humour & delirium

Je l’annonçais, le film est aussi plein de curiosités et cela fait partie des bonnes raisons d’aller voir Lone Ranger… Ces originalités sont surtout, vous vous en doutez, incarnées dans le personnage de Tonto (Johnny Depp). Il s’agit d’un personnage indien fascinant de part sa prestance, un peu sénile à première vue mais extrêmement intelligent dans l’action. C’est le second rôle qui malgré lui, devient le premier.

Ceci dit, j’aurais presque décerné le rôle d’acteur principal au cheval… 😉 Je ne dirai rien de plus, mais pour les Bubulles qui l’on vu, j’attends vos commentaire.

Et si cet ensemble forme un tout finalement assez homogène, il faut saluer les scènes de gags qui sont vraiment drôles, et qui nous font hésiter sur le genre de ce film : comédie ? Western sérieux ?… Sans doute entre les deux.

Affiche The Lone Ranger

Bilan : Lone Ranger ★★★★★

Mon point de vue est simple. J’ai pris plaisir à regarder ce film, je ne me suis pas ennuyée, et je suis ressortie le sourire aux lèvres… Voici pour moi la recette d’un bon film. En bonus, j’ai pu échanger sur un certain nombre de points avec mon amie la fée qui m’accompagnait : symbolique, jeu d’acteurs,etc… Je ne saurai que trop vous le conseiller.

Points positifs :

  • Belle histoire d’aventure
  • Drôle, mais pas absurde
  • Un casting idéal

Points négatifs :

  • Les lapins… Franchement, je n’ai toujours pas compris
  • Parfois, les échappatoires sont un peu gros (ah bah : ça tombe bien !)
  • Voir Johnny Depp vieux… (ça fait tout drôle…)

Johnny Depp est Tonto dans The Lone Ranger

Pour conclure, j’ai lu plusieurs articles sur le film, évoquant un « Flop » aux Etats-Unis, et aussi un certain nombre de polémiques que j’avoue ne pas trop comprendre… Je le relate brièvement dans un article : The Lone Ranger : top ou Flop ?. Je ferai certainement un billet sur cette question très prochainement…

Et vous ? Allez-vous voir le film ? Et si c’est déjà fait, qu’en avez-vous pensé ?

 

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

2 commentaires

    • Hello ma belle Mary !

      Oh oui, vas-y, franchement, c’est un excellent divertissement, rythmé, drôle… bref, super sympa 😀

Leave A Reply