L’homme qui voulait être heureux : avis et résumé

0
L’homme qui voulait être heureux : avis et résumé
5 2 votes

L’homme qui voulait être heureux est le titre d’un roman psychologique et philosophique de Laurent Gounelle.

A l’origine, c’est mon ami Thibault qui l’a lu, emprunté à la bibliothèque. Il m’a dit : « CléÔ. Tu dois absolument lire ce livre ! Toi qui aime le développement personnel et qui t’intéresse à l’humain, tu vas te régaler. J’ai prolongé l’emprunt de 3 semaines pour que tu aies le temps de le lire. »

Comment vous dire ? J’ai été très touchée par la démarche et j’avoue m’être un peu sentie obligée de lire vite ce bouquin en plein déménagement. Mais à peine la première page ouverte, il m’aura fallu une semaine pour le dévorer.

A mon tour, je vous donne mon avis sur L’homme qui voulait être heureux. En résumé : lisez-le, vous ne le regretterez pas.

L’homme qui voulait être heureux : résumé

Tout commence à Bali, où Julian, professeur, passe ses vacances. Il habite une maisonnette sur une plage presque déserte, qu’il partage avec ses voisins hollandais. Un drôle de couple. Cette petite plage, à l’abris des touristes est devenu son refuge. Et chaque soir avant de rentrer, il s’autorise un bain de minuit pour faire corps avec l’océan et décrocher.

Il avait entendu parler de ce guérisseur, Samtyang, qui consultait dans un coin paumé de l’île. On dit qu’il a réussi à guérir miraculeusement le premier ministre japonais. Vérité ou attraction touristique ? Julian a décidé d’en avoir le cœur net et de prendre consultation avec l’homme, un peu sceptique.

Mais tel est pris qui croyait prendre.

Bali l'homme qui voulait être heureux

Allongé sur la table, palpé par le guérisseur, le couperet tombe : « Julian, vous êtes profondément malheureux. Si vous le voulez bien, nous allons régler ensemble cette situation ». C’est là que commence véritablement l’histoire.

Les rencontres dureront alors jusqu’à la fin du séjour. Chacune avec sa leçon :

  • Le système de croyances : comment s’en détacher pour débloquer une vision du succès et réaliser ses rêves ?
  • Le rapport aux autres : arrêter d’imaginer ce que pensent les autres, faire les choses en son âme et conscience pour dégager une sérénité inspirante
  • La question des choix : Surmonter, affronter les difficultés et assumer nos véritables choix.

A chaque leçon théorique est associée une action pratique. Des rendez-vous manqués, des enquêtes de terrain, des demandes folles… Qui donnent toute la rondeur à ce roman passionnant et qui plus est : intéressant.

Julian repart alors vers l’Occident changé.

L’histoire ne dit pas s’il est plus heureux, mais sa vision de la vie et de l’existence a complètement changé. A vous, donc, d’interpréter l’histoire comme bon vous semble.

Mon avis sur l’homme qui voulait être heureux

Clairement : j’avais un a priori sur ce roman. S’il ne m’avait pas été conseillé, il est probable que je ne l’eu jamais lu. Pourquoi ? A cause du titre qui pourrait laisser présager trop de morale, trop de psycho peu accessible et donc de l’ennui. C’est dommage, car c’est tout le contraire. Comme quoi, les croyances…

Aujourd’hui, c’est un des premiers romans que je recommanderais avec le manuel du guerrier de la lumière et on peut se dire au revoir plusieurs fois.

J’ai pris plaisir à le lire durant mon trajet dans les transports en commun. C’est un livre « facile ». Un roman léger, dont le récit progresse avec fluidité et qui a le mérite à la fois d’être riche en enseignements, et de vous faire voyager. C’est une réelle prouesse, et croyez-moi, je ne suis ni bonne lectrice, ni fan de romans au contraire !

avis l'homme qui voulait être heureux laurent gounelle

Avec L’homme qui voulait être heureux on est vraiment à la croisée des chemins entre :

  • La psychologie
  • La philosophie
  • Le roman

Bref : une sorte de Candide, en moins candide ! On dirait tout simplement une expérience vécue. Une transmission.

Mon avis sur L’homme qui voulait être heureux est sans appel ! Je ne peux que vous le conseiller. Vous allez vous évader et apprendre. Vous questionner sur votre propre vie, vos actions, vos croyances. Bref : ce livre ouvre l’esprit.

J’ai sincèrement été transportée par le propos. Je vous invite de tout cœur à vivre, vous aussi, cette expérience étonnante, même si vous êtes heureux. Le propos de ce livre vous apportera toujours quelque chose, vous verrez. Il m’est aussi passé par l’esprit de le conseiller aux adolescents qui se cherchent. Un beau moyen du prendre du recul.

Bonne lecture !

Share.

About Author

CléÔ, c’est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu’est le Web. Utilisatrice frénétique du point d’exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l’eau, sans complexe ni contrainte… Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply