Expo Tatoueurs, tatoués : pourquoi tenter ?

2
Expo Tatoueurs, tatoués : pourquoi tenter ?
Laisse une note...

J’annonce la couleur : je ne suis pas tatouée, et je ne souhaite pas l’être ! Mais être peu concerné par un acte tel que le tatouage signifie-t-il qu’on ne puisse pas s’y intéresser ?! C’est dans un état d’esprit ouvert à cet art, qui devient de plus en plus tendance, que je suis allée visiter l’expo Tatoueurs, tatoués, au musée du Quai Branly à Paris.

Et là « Surprise ! » : j’ai tout bonnement adoré, même si la thématique est loin de mon univers de prédilection. Si vous êtes curieux, laissez-vous tenter par un peu de lecture…

Tatouage

Tatoueurs, tatoués ; Une expo, des expos

L’expo Tatoueurs, tatoués au musée du Quai Branly à Paris est une véritable expérience. Encore une fois, vous avez ici affaire à une novice. Veuillez donc excuser ma rudesse, si vous êtes spécialiste (à noter : laissez moi des commentaires si vous souhaitez ajouter, corriger, etc.)

C’est une expérience multiple. En effet, l’exposition propose des supports plus que variés :

  • Images et photographies
  • Films et documentaires
  • Tatouages sur silicone, ou sur « bouts de peau conservés »
  • Objets et machines
  • Théâtre !

Tatouage japonnais

Tout au long de l’exposition vous serpentez les allées et découvrez des documents exceptionnels, issus de diverses collections privées ou de musées internationaux. Prévoyez deux bonnes heures pour profiter pleinement de ces infos, surtout si vous n’y connaissez pas grand chose.

L’Histoire-géo, vue par le tatouage

En voilà une drôle d’idée ! Qui aurait cru que l’on puisse ré-apprendre l’histoire du point de vue du tatouage. Pour une passionnée comme moi, la surprise est totale… et passionnante !

Si on retrouve les premières traces du tatouage au néolithique, on découvre que les premiers tatoués « modernes » d’Europe sont des explorateurs qui ont vécu en Micronésie. Ils se sont alors fait tatoué de force, étant prisonniers, ou de leur plein gré, mariés à des autochtones. En revenant en Europe, l’accueil fut mitigé, mais les premiers tatoués « exhibés » volontaires apparurent dès le XVIIIème siècle et sillonnèrent l’Europe. Très tôt déjà, on craignait le commerce de la peau des tatoués.

Tatoué du visage

On comprend alors un peu mieux pourquoi le tatoué a vite été l’emblème des arts forains, considéré comme « monstrueux », de part le fait de vouloir embellir sa propre peau, son propre « moi ». L’aspect psychologique est peu présent dans l’exposition, sans doute trop subjectif, mais le parcours nous incite à y réfléchir par nous-même.

De même, on découvre assez tôt « l’utilité » malsaine du tatouage durant la guerre, participant ainsi au regard critique des tatoués. Aujourd’hui, cela évolue de part l’aspect artistique qui se greffe peu à peu à cette technique ancestrale, qui était à l’origine, très symbolique.

C’est aussi une histoire « industrielle thématique ». Comment tatouait-on dans l’antiquité ? Et en prison ? Où est née la première machine à tatouer automatique ? Quelles sont les techniques utilisées dans le monde… Autant de questions auxquelles l’expo Tatoueurs, tatoués répond.

Femmes tatouées

@Ink Me

 

Il est vrai que selon les pays où l’on se trouve, l’art du tatouage est exercé différemment et a d’ailleurs pu être une vraie torture, d’où la réglementation qui s’est instaurée peu à peu dans ce milieu. Pour mieux comprendre, l’expo Tatoueurs, tatoués s’organise autour de ces zones géographiques, pour vous permettre de découvrir les savoir-faire, les styles, les couleurs, les inspirations, etc.

Bref : une expo très enrichissante !

Mon avis sur l’expo Tatoueurs, tatoués

Voici donc mon avis sur cette exposition, qui de prime abord, pourrait laisser sceptiques les non-initiés… Et pourtant !

Allez voir cette expo, elle est :

  • Pédagogique, tout est expliqué simplement avec des moyens qui attirent l’attention
  • Intéressante, redécouvrez l’histoire, la géographie, le droit autour de la culture du tatouage
  • Variée, beaucoup de supports à découvrir, des débats à entreprendre

Bonus : Allez voir « Note d’encre » au théâtre du musée, pièces réalisées par la compagnie HEY ! Ces chapitres théâtraux vous présentent l’histoire du tatouage, autour d’une expérience contemporaine unique.

matelots tatoués

Par contre, évitez-là si :

  • Vous êtes pressé, il faut du temps pour tout intégrer 😉
  • Vous avez des idées arrêtées et que vous ne voulez pas en changer : ouvrons nos esprits !

Et vous ? Que pensez-vous du tatouage ?

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

2 commentaires

  1. Coucou,
    alors là il va falloir que j’y aille avant la fermeture de cette exposition. J’aime beaucoup les tatouages mais alors pas sur moi. Je préfère m’amuser avec des tatouages temporaires qui durent deux jours.

    Cette exposition me fait de l’oeil et j’aime beaucoup. J’ai découvert par ton article mon envie d’aller la voir et je vais y aller.
    Merci encore un article bien écrit.
    Bisous
    Mary

    • Oh oui, c’est vraiment une super expo ! N’hésite pas à revenir me donner ton avis une fois que tu l’auras vue 😛

Leave A Reply