Défi : cuisiner vegan et sans gluten !

5
Défi : cuisiner vegan et sans gluten !
5 2 votes

Si vous aussi vous avez des amis vegan, d’autres allergiques au gluten, et enfin, de simples omnivores : n’ayez plus peur de les rassembler autour d’une même table pour dîner. J’ai relevé le défi, et partage avec vous mes quelques idées, en espérant que vous les compléterez !

L’apéritif : vegan et sans gluten

Pour l’apéritif, il va vous falloir ruser…

Voici ce que je vous propose d’ajouter à vos crackers et petits fours habituels pour contenter vos amis :

  1. Vegan : pensez aux fruits secs ! C’est la clé du succès : raisins secs, goyave, abricots, dates… Et pour la boisson, pensez tout simplement aux jus de fruits.
  2. Sans gluten : allez dans les rayons sans gluten des magasins bio et achetez des chips à la fabrication naturelle. Elles comportent : des pommes de terre, du sel et de l’huile. Le tout sans gluten.
Table printanière

©4.bp.blogspot.com

Un buffet : vegan et sans gluten

Si le défi parait fou, voici quelques idées qui vous aideront. Tout d’abord, je vous conseille d’éviter le « repas » et de préférer le « buffet grignotage » !

Par exemple :

  • Le guacamole maison (purée de 3 avocats arrosée de citron)
  • la tapenade
  • des bâtonnets ou une soupe de concombres, carottes et petits choux fleurs
  • le caviar d’aubergines
  • la salade verte assaisonnée avec de l’huile de noix et du vinaigre de cidre…
  • Des cracottes sans gluten à la farine de sarrasin (toasts)

Prévoyez des quantités importantes !

Pour les « non vegan » autour de la table, pensez aux :

  • crevettes et autres Coraya
  • fromage blanc aux herbes (fromage blanc nature + échalotes + ciboulette + chair du concombre)
  • aux cakes : chèvre/poires – tomates/olives, etc…

Attention, pour les allergiques au gluten, il faudra changer de farine ! J’ai testé la farine de riz pour un cake, c’est délicieux… Et ne faites pas comme moi, pensez aussi que la levure contient du germe de blé et donc, du gluten.

Table vegan

©annstreetstudio.com

Le dessert : vegan et sans gluten

Facile ! Proposez des fruits ou une salade de fruits. Vous pouvez aussi craquer pour une fondue au chocolat noir avec des fruits, ça marche bien. Mais attention, ne faites pas de ganache car la crème ne conviendra pas aux vegan, sauf si elle est végétale.

Des préparations type « fondant au chocolat » existent aussi dans des marques sans gluten. J’ai essayé et c’est vraiment délicieux, très facile si vous travaillez et que vous n’avez pas beaucoup de temps à disposition. Par contre, à cause des oeufs, les vegan n’en mangeront pas. Alors, pensez toujours à accompagner vos desserts de fruits !

La boucle est bouclée !

Pour accompagner vos desserts d’une boisson, pensez au café blanc libanais… Idéal pour digérer et vraiment délicieux. Je vous en parlerai plus longuement dans un nouvel article.

Et vous ? Quelles sont vos idées pour un repas vegan et sans gluten ?

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

5 commentaires

  1. Je tombe aujourd’hui sur cet article et suis un peu décontenancée : donc, les véganes se contenteront de fruits secs en apéro, d’un peu de guacamole, de bâtonnets de légumes et d’une salade de fruits ? La cuisine végétale est bien plus riche et joyeuse. Selon les saisons, elle s’adapte et se décline en merveilleux gâteaux, en plats roboratifs à partager, en tartes, quiches, crumbles, farcis, cuisine du monde… On peut même imaginer des repas uniques, sans gluten ET véganes, que tout le monde autour de la table peut manger. Je comprends que vous n’êtes pas, ou n’étiez pas à l’époque, spécialiste mais le risque est de véhiculer cette image un peu triste et terne des personnes qui ont fait ce choix alimentaire ou se le sont vu imposer par leur état de santé, et de les mettre encore un peu à part…

    • Merci pour ce retour. Toutes les astuces et idées sont évidemment bienvenues. Aujourd’hui, les rayons des supermarchés sont beaucoup mieux fournis qu’à cette époque. On est aussi beaucoup mieux informés. Heureusement, les choses évoluent. Il ne faut donc pas être trop dure, car il n’y a là aucun manque de respect, mais une réalité qui révèle une réelle difficulté alimentaire pour les personnes concernées (et non concernées qui ne souhaitent pas faire de faux pas).

  2. Bonjour,

    Je trouve un peu triste votre vision de la gastronomie végétalienne (surtout que la seule recette donnée, la soupe de concombre, contient du yaourt …).
    Il est tout à fait simple de cuisiner un vrai repas végane ! Vous pouvez avoir en entrée une salade composée, ou une soupe (légume + 1pomme de terre +épices et herbes), ou une tarte moutarde-tomates ; en plat des pâtes aux légumes, un chili sans viande, un couscous végétarien, un tajine aux pois-chiches, … et encore, ce ne sont que quelques exemples parmi des milliers. Quand aux desserts, un brownie à la compote de pomme est tout aussi bon (et plus léger !) que son comparse au beurre. Vous trouverez des tonnes de recettes dans la blogosphère ou sur les forums : allez jeter un oeil sur Vegemiam, Vegebon, Vegeweb, la cuisine de Clea, et des milliers d’autres. Beaucoup proposent également des recettes sans gluten, ou sans soja, ou sans noix, histoire que tous puissent en profiter !

    • Merci pour toutes ces bonnes idées, elles aideront sans doute certains lecteurs/trices du blog ! J’avoue que je suis loin d’être spécialiste, je n’ai donc aucune prétention à ce sujet. J’ai juste été confrontée à cet habitude que je n’ai pas, j’ai alors tenté de faire au mieux. Il ne restait rien dans les plats, j’en conclue que ce n’était pas raté, mais des évolutions sont sans doute possibles. Je les note pour une prochaine fois…

Leave A Reply