La cohérence cardiaque : mon miracle au quotidien

0
La cohérence cardiaque : mon miracle au quotidien
4.75 4 votes

Ouh là là ! Ça somme médecine ce terme là !!! Ne vous méprenez pas.

La cohérence cardiaque, c’est un exercice de respiration. Un exercice tout simple, à pratiquer au quotidien et qui se résume en 3 chiffres :

  • 3 fois par jours
  • 6 respirations par minutes
  • 5 minutes

En bref : cet exercice met en cohérence l’activité cérébrale, cardiaque et digestive. Cela a pour effet de stimuler notre système immunitaire, mais pas que. Selon David Servan Shreiber, c’est une pratique dite « anti-cancer ».

Pratiquer la cohérence cardiaque, c’est gratuit

La première étape, c’est de télécharger une application mobile. J’utilise Ma cohérence cardiaque sur Android, qui est très bien. J’adore le bruit de la mer qui rythme les respirations.

Dès le réveil, je pratique une cohérence cardiaque avant d’attaquer mon Miracle Morning. L’avantage de l’application, c’est que l’on peut faire sa cohérence cardiaque n’importe où : dans le métro, à la pause du midi, le soir dans son lit. C’est vraiment pratique.

En journée, vous pouvez tout à fait prendre 5 minutes au travail, en lançant une vidéo Youtube. J’aime bien celle-ci, car on n’a pas besoin de la regarder… Mais il en existe pleins !

Pour une réelle efficacité de la pratique, il est recommandé de la faire au moins pendant 10 jours, au mieux 3 semaines minimum.

J’ai testé la cohérence cardiaque : mon avis

La cohérence cardiaque se pratique en pleine conscience. C’est donc un bel échos à la méditation en pleine conscience, si vous connaissez. Une bonne manière d’allier l’utile à l’agréable.

En quelques mots, la pleine conscience, c’est tout simplement pratiquer l’exercice et rien que l’exercice, dans une position agréable. L’idée est de ne pas se laisser parasiter par les pensées. On les repousse en se concentrant sur la respiration. Une bulle de calme et de sérénité.

En ce qui me concerne, j’ai appris la pleine conscience avant la méditation, dans une formation au management ! J’ai donc pratiqué entre midi et deux, et la première fois, j’avais la tête qui tournait, comme si j’étais trop oxygénée. Et à la fois, j’avais un sentiment de calme et de paix intérieure.

J’ai tenté de pratiquer 3 fois par jour. C’est le minimum recommandé pour voir les effets de la cohérence cardiaque. Mais c’est difficile. En fait, il est difficile de se donner du temps. Mais j’essaye au moins de m’y tenir une fois par jour. La clé, comme pour la méditation, c’est la régularité.

Une pratique qui a aussi été appuyée par mon ostéopathe récemment. Il connait bien et m’a encouragé à continuer, au même titre que le yoga !

Les effets de la cohérence cardiaque

On n’imagine pas comme la respiration est au coeur de notre équilibre… Comme je le disais plus haut, la cohérence cardiaque synchronise l’activité cérébrale, cardiaque et digestive.

Les effets de la cohérence cardiaque, selon le Dr O’Hare sont :

  • Baisse du cortisol (stress) et augmentation de la DHEA (anti-stress) : favorise le retour au calme face au stress est plus rapide avec la pratique. On maîtrise alors mieux ses émotions en réduisant l’anxiété.
  • Réduction de la pression vasculaire, grâce à l’augmentation du facteur natriurétique auriculaire
  • Augmentation des immunoglobines A qui participent à la défense immunitaire
  • Augmentation de la sécrétion d’ocytocine, aussi appelée hormone de l’amour
  • Augmentation des ondes Alpha, qui favorisent le calme, l’attention et favorisent la mémorisation
  • Action positive sur les neuro-transmetteurs (hormones du plaisir, de la récompense…)
  • meilleure perception des situations
  • meilleure capacité à prendre des décisions en prenant plus de recul

La cohérence cardiaque : est-ce que ça soigne ?

La cohérence cardiaque n’est pas un médicament, ni une solution miraculeuse. C’est avant tout une habitude préventive, et c’est ainsi qu’il faut l’envisager.

Selon les études, on remarque une amélioration des cas suivants :

  • hypertension artérielle
  • risques cardio-vasculaires
  • dépression
  • régulation du taux de sucre
  • perte de poids
  • récupération des efforts sportifs
  • concentration / mémorisation
  • hyperactivité
  • asthme
  • inflammations / tolérance à la douleur

Alors, pourquoi ne pas essayer ?

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply