Mon avis sur Steve Jobs : biopic destructuré

2
Mon avis sur Steve Jobs : biopic destructuré
5 5 votes

Après la version biopic classique avec Ashton Kutcher « Jobs » sortie en 2013, le réalisateur culte Danny Boyle, nous propose de survoler la vie de Steve Jobs, et de nous attarder plutôt sur l’homme. Ayant visionné le film, je trépigne d’impatience de partager avec vous mon avis sur Steve Jobs, ce nouveau film autour d’une icône business.

Porté par casting de choix, Steve Jobs campé par le culte Mickael Fassbender, la directrice marketing interprétée par la parfaite Kate Winslet auxquels on ajoute Jeff Daniels ou encore Seth Rogens, Steve Jobs nous apporte un angle de vue très intéressant sur Apple et sur le visionnaire (et tyran !) qu’est Steve Jobs.

Autour de deux événements culte de la marque (lancements du Macintoch en 1984 et de l’iMac en 1998), le film nous emmène dans les coulisses de ces avancées numériques.

Mon avis sur Steve Jobs, le film

Appréciation globale  ★★★★☆

  • Scénario ★★★★☆
  • Jeu d’acteurs, crédibilité ★★★★★
  • Ambiance & esthétique visuelle et sonore ★★★★☆

Une raison évidente d’aller voir ce biopic déstructuré et cela sans être un geek avéré : son réalisateur Danny Boyle ! Une personnalité culte du cinéma américain, à qui l’on doit des films qu’on ne présente plus (Transpotting, 127 jours, Slumdogg Millionnaire…).  Avec ce film, on évite le documentaire barbant, sur la construction d’un empire connu de tous, l’homme qui l’a bâti nous apparait sous un nouveau jour, à travers ses choix, ses fêlures, et ses conflits avec ses équipes. Et cerise que le gâteau, quel casting !

Mon avis sur Steve Jobs, vous l’aurez compris, est sans appel… Courrez-y !

Biopic or not Biopic ?

Le 1er biopic de 2013 : Décevant et linéaire, le film porté par Ashton Kutcher en 2013. Pour ma part ce premier biopic sur Steve Jobs dépeint la vie de Steve Jobs qu’à travers l’évolution d’Apple. Un schéma propre aux biopics qui est de nous retracer une vie de A à Z, en usant et abusant des flashbacks.

Là ou justement « Steve Jobs » de Danny Boyle, se veut axé davantage sur l’homme, ses rapports avec ses équipes, et les coulisses des lancements des nouveaux produits. Une manière non conventionnelle de relater une vie et qui rompt définitivement avec la trame du biopic classique. Un atout indéniable qui  nous évite une chronologie des événements ennuyeuse et attendue.

film2

L’homme plutôt que son empire

Mon avis sur Steve Jobs (le film, of course !), c’est le parti pris, vraiment intéressant !

On connait la marque au logo de petite pomme, ces innovations, son leadership acquis sur le marché, encore davantage avec l’évolution d’iPhone… D’où le désintérêt d’en parler de nouveau. « Steve Jobs » propose justement une lecture tout autre du succès d’Apple, à travers l’homme qui l’incarne le mieux.

Connu pour son caractère bien trempé, ses partis-pris radicaux qui lui ont valu de nombreux conflits avec ses équipes, Steve Jobs, rien qu’à lui est une figure marquante, on est aisément tenté d’essayer de comprendre la complexité de ce personnage que de se pencher de nouveau sur ce qui a fait le succès de la marque.

En cela le film réussi à nous faire oublier la grande machinerie qu’est Apple, et propose un focus sur cet homme, passionné et exigent qui impose ses idées au détriment des autres. Au-delà de cela, on découvre ses problèmes relationnels, son passé familial douloureux qui l’empêche d’avancer. Une vrai réussite à ce niveau.

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p'tit nouvÔ ! Fan de bons plans, j'écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j'adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez... on plonge ?

2 commentaires

  1. Je n’ai pas vu le premier film mais j’ai adoré celui-ci. J’adore quand on présente la vie d’une personne au plus proche de sa personnalité, un peu comme dans La Môme ou Coco avant Chanel. C’est plus facile de projeter le personnage en l’humanisant. Dans Steve Jobs, on approche l’homme dans des moments importants de sa carrière et sa vision des choses est extrêmement intéressante. Pour le lancement, il me semble que le film tourne autour de trois lancements, il y a également le lancement de Next, le cube 😉

    Bisettes !

    • Merci pour ton retour ma belle ! NémÔ est un grand cinéphile, ses avis sont vraiment bons à prendre… Je suis super contente d’avoir ton avis aussi. Personnellement, j’ai adoré le précédent, très business. J’ai aussi beaucoup appris… J’espère voir celui-ci bien vite ! Bisous

Leave A Reply