Mon avis sur l’Odysée du commandant Cousteau

2
Mon avis sur l’Odysée du commandant Cousteau
5 5 votes

J’ai eu le grand honneur de visionner en avant-première le film l’Odysée de Jérôme Salle, qui sortira mercredi 12 octobre 2016. Le film raconte la vie et l’épopée du commandant Cousteau, rôle tenu à merveille par Lambert Wilson.

Pendant 2h, et sans les voir passer, on découvre un film à plusieurs lectures. On joue aux montagnes russes côté ressenti : plénitude alterne avec le coeur serré, l’excitation, la compassion… Et on finit par comprendre beaucoup de choses.

Mon avis sur l’Odysée : pourquoi s’y plonger ?

Appréciation globale ★★★★★

Scénario ★★★★★
Jeu d’acteurs, crédibilité ★★★★★
Ambiance & esthétique visuelle et sonore ★★★★★

Alors non, ce ne sera sans doute pas la star du box office, le film qui traversera toutes les générations pendant 100 ans, qui attisera les foules de France et de Navarre, etc.

Mais sur tous les critères de jugement d’un film, pour moi, il est excellent et à voir absolument. Au moins, il essaye de faire bouger les choses… Pourvu que le public soit réceptif.

Pour plusieurs raisons :

  1. La culture – Cousteau est un personnage marquant de notre Histoire.
  2. Le divertissement – L’histoire familiale dépeinte dans le film, les images sublimissimes.
  3. La morale – Prendre du recul sur ce qu’on est, pourquoi on est là, et comment perdurer.

Aussi, dans un monde où le choc, la provocation, la violence, le sexe sont les maîtres-mots d’un succès assuré, j’ai pu constater que l’Odyssée fait du bien :

  • Un film familial, pour tout public, de tout âge.
  • Pas d’image dégoutantes : de la douceur, même si le sujet est lourd. On comprend très bien la violence, la douleur, l’horreur, sans avoir à la montrer et traumatiser le public.
  • Un film intellectuel, qui permet la réflexion, le débat.

Bref : un film intéressant ! Ça fait du bien.

Chacun son degré d’intérêt, d’interprétation

L’Odyssée est un film à plusieurs lectures. Chacun, selon son âge et ses intérêts, y trouvera son compte.

  • Les fans : ils verront avant tout un biopic, justement dépeint. Cousteau apparaît avec ses forces, ses faiblesses, ses excès. Sans doute très proche de la réalité.
  • Les amoureux de la nature : ils verront les images, la découvertes de terres encore vierges et mettront cela en perspective avec les enjeux écologiques de notre époque.
  • Les aventuriers : ils verront l’épopée de la conquête sous-marine, ce qu’elle a impliqué, les découvertes, l’innovation.
  • Les sentimentaux : ils s’interrogeront sur la relation père-fils, ou encore sur la place qu’une passion doit/peut prendre dans un cercle familial.

Le casting : Lambert Wilson, Pierre Niney, Audrey Tautou y est pour beaucoup. Criant de vérité.

Avis sur L'Odyssée film

L’Odysée : un film à mettre en perspectives

Vous l’aurez compris, l’Odysée est aussi un « prétexte » pour sensibiliser les jeunes générations à la protection de la planète. Notamment des océans. La Cousteau Society oeuvre toujours en ce sens.

La fondation Nature & Découvertes s’est associée au film l’Odysée, notamment pour son engagement autour de la protection de la biodiversité depuis 1994.

Grâce aux dons de chacun d’entre nous, et à l’arrondi, de nombreux projets sont concrétisés, comme par exemple :

  • La clinique des tortues en Polynésie qui protège 5 espèces de tortues.
  • L’expédition longitude 181, pour protéger les requins de méditerranée. L’idée ? Parcourir le bassin, informer les pécheurs pour leurs permettre de relâcher les requins pris dans les filets de pêche.

Cette parenthèse pour indiquer que l’héritage du commandant Cousteau est là, dans toutes ces initiatives citoyennes que nous pouvons mener, concrètement.

Le film l’Odyssée n’a pas de fin. Il continue aujourd’hui. NOUS le continuons.

J’ai été particulièrement touchée par le moratoire sur l’Arctique, mis en place par le commandant Cousteau. Il permet de protéger cette terre jusqu’à 2047. Aujourd’hui, les lobbys du pétrole veulent la fin imminente de ce moratoire pour aller exploiter et piller cette terre encore complètement naturelle.

Faut-il se laisser faire ?

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

2 commentaires

Leave A Reply