La nouvelle : apporte-t’elle quelque chose de nouveau ?

0
La nouvelle : apporte-t’elle quelque chose de nouveau ?
5 3 votes

Mathilde Seigner est plus discrète sur grand écran depuis déjà plusieurs années. Aux côté de J. Balasko dans « Retour chez ma mère » en 2016, elle incarnait avec brio une sœur au caractère acide et à la rancune tenace. Cette actrice au tempérament légendaire a peut-être justement sa place au théâtre, qui offre un contact direct avec le public et une grande liberté de ton !

Après s’être finalement détournée de la télévision qui lui tendait les bras avec la série « Sam » sur TF1 qui a rencontré un très vif intérêt du public, elle nous revient au théâtre aux côté d’un acteur également plus discret Richard Berry. Une comédie, légère, amère sur la famille.

Le peach : Simon est un homme d’une soixantaine d’années, père de deux enfants et veuf. Il a refait sa vie avec une nouvelle femme de 20 ans de moins que lui, Mado. Une retraite tout juste entamée, de nouvelles envies avec cette nouvelle compagne, pas sûr que ces deux fils acceptent ces changements avec facilité.

Mon avis sur La Nouvelle

Bien que le casting soit prestigieux, cette pièce fait sourire mais ne présente pas un grand intérêt. Un décor plutôt réussi, et un jeu d’acteurs de qualité, on retrouve d’ailleurs Rudy Milstein (issu de la troupe à Palmade) dans le rôle d’un des fils. Malheureusement, l’histoire reste plutôt ordinaire, et les rebondissements sont peu nombreux !

On ne s’ennuie pas car Richard Berry et Mathilde Seigner nous démontrent encore une fois leurs grandes qualités d’acteurs, mais cela ne suffit pas à porter le texte d’une pièce plutôt pauvre, et même un peu fade. J’aurais aimé personnellement plus de relief concernant les personnages, des caractères plus tranchés et une intrigue qui nous surprenne, le dénouement est sans surprise, à mon sens passez votre tour, l’offre théâtrale de cette rentrée offre de bien meilleurs expériences !

Richard Berry : le patriarche qui veut contenter tout le monde

Le rôle de Berry reste gentillet, dans la bienveillance dirait-on. Ce retraité qui choisit une nouvelle vie aux côtés d’une compagne bien plus jeune, peine à imposer ses choix, ce qui dans la pièce n’amène de très grandes frictions. Lors du dîner ou l’information est enfin dévoilée ; sur les deux fils, l’un se braque, l’autre accepte, mais sans grande psychologie. On tombe dans le poncif de la nouvelle compagne qui remplacerait la mère partie trop tôt dans la tête des enfants.

La Nouvelle avis théâtre seigner berry

Un écueil évitable pourtant étant donné les différences inhérentes à ce couple (job, caractères, centres d’intérêts, différence d’âge…). Il y aurait nettement matière à faire quelque chose de plus caustique et acide ! Malgré l’énergie qu’il déploie, encore une fois, lorsque c’est au service d’un texte tiède, cela ne suffit pas…

Mathilde Seigner : une nouvelle compagne « arrangeante »

Le rôle de Seigner a plutôt des atouts sur le papier. Femme forte, médecin, indépendante, et qui se conforte dans le choix de cette nouvelle vie, avec cette homme de 20 ans son aîné. Un rôle plus taillé pour cette actrice au caractère bien trempé, qui aurait mérité quelques débordements. A l’inverse, cette Mado qui essuie ce refus d’acceptation par ces deux jeunes hommes – tous deux un peu sur le modèles « adulescents » – reste compréhensive, voir lisse pour se faire accepter.

La Nouvelle avis théâtre seigner berry

C’est certes une réaction logique et humaine que tout le monde pourrait avoir dans la « vraie » vie, seulement nous sommes au théâtre dans une pièce de boulevard… Donc déçu de nouveau par les possibilités qu’offre ce rôle pour M. Seigner, et de ce qui est offert au final à cette actrice de talent. Il n’y a ici aucune prise de risque, aucune mise en  danger, c’est donc une décision étonnante pour cette actrice qui a toujours fait des choix audacieux.

Le théâtre est souvent pour les acteurs issus du cinéma, un laboratoire pour expérimenter différents registres, et choisir des pièces décalées, F. Berléand illustre bien cette dynamique depuis quelques années, dommage que d’autres grands du cinéma et de la TV ne suivent pas le même chemin.

Aller voir La Nouvelle et se faire son propre avis

Théâtre de Paris, 15 Rue Blanche 75009 Paris

15h30, 17h et 20h30 selon les jours (sauf le lundi : relâche)

Ligne 12 Trinité d’Estienne d’Orves, Ligne 13 Liège, Ligne 3 et 14 Saint Lazare.

A partir de 28€

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p’tit nouvÔ !
Fan de bons plans, j’écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j’adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez… on plonge ?

Leave A Reply