L’envers du décor : mon avis sur la pièce

0

Je me suis laissé tenter par le duo Bonneton / Auteuil à l’affiche de cette nouvelle pièce au théâtre de Paris, en plus écrite par une référence en matière de théâtre – Florant Zeller – à qui l’on doit notamment « Une heure de tranquillité » adapté tout récemment au cinéma.

Une comédie donc, qui ne peut mettre qu’en exergue la truculente Valerie Bonnetton que l’on ne présente plus. Rien que pour ce duo, on souhaite voir ce que cela donne…et finalement on est déçu.

L’envers d’une déception : mon avis sur la pièce.

Malgré une distribution alléchante et des acteurs au mieux de leur forme, mention spéciale à Daniel Auteuil qui « s’amuse » sur scène, je suis déçu de l’ensemble. Une pièce avec des thèmes éculés, des situations « clichés » et aucun rebondissement réel en perspective. Bémol spécial aux pensées à rallonge des protagonistes qui étirent chaque scénette, et qui auraient pu être sous voix off par exemple.

Un bon casting au théâtre ne suffit pas, encore faut-il une prise de risque. Très déçu donc, surtout face à l’offre théâtrale proposée actuellement, et au prix des places excessivement cher.

Cette pièce rencontre cependant un vrai succès, et les critiques presse sont dithyrambiques….N’hésitez pas à vous faire une opinion.

Une histoire déjà vue au théâtre

Daniel et Isabelle (c’est leur nom dans la pièce tout comme dans la vie !), constitue un couple de bonne composition. Patrick, un ami du couple souhaite leur présenter sa nouvelle compagne : Emma.

Seul « hic », Patrick était précédemment avec Laurence, une amie de longue date d’Isabelle. Le quatuor planifie un diner, l’occasion de présenter donc cette fameuse Emma. Jalousie, mœurs, différence d’âge, tous les ingrédients sont réunis pour une comédie de boulevard sympathique mais pas très originale.

On imagine déjà les quiproquos, la nouvelle petite amie pulpeuse, exubérante qui déclenche des réactions disproportionnées.

Pas de surprise donc, même si le problème de cette pièce à mon avis, ce n’est pas vraiment lié à l’histoire.

Les pensées des protagonistes

La particularité de cette pièce réside dans le texte et les « apartés » consacrés aux pensées des personnages.

Chaque échange entre les personnages est entrecoupé des pensées de chacun d’eux (ou certains d’entre eux) : Daniel Auteuil répond à une question de Valérie Bonnetton, puis se tourne vers le public en relatant ses pensées (en s’adressant à lui-même).

L’idée est un peu farfelue, c’est pour moi la principale cause de déception de la pièce. Les scènes sont à rallonges, ces apartés peuvent durer chaque fois plusieurs minutes, on se lasse vite, et on constate très rapidement le manque de relief de la pièce.

PHOTOS GROUPE LEDD

Théâtre de Paris, 15 Rue Blanche, 75009 Paris

Du mardi au samedi à 20h30, samedi 17h00, dimanche 15h30

Métro 12 : trinité d’Estienne d’Orves

Dès 28€

01 48 74 25 37

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p'tit nouvÔ ! Fan de bons plans, j'écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j'adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez... on plonge ?

Leave A Reply