Claudia Tagbo et son « Lucky » : un « feel good show »

1
Claudia Tagbo et son « Lucky » : un « feel good show »
5 1 vote

On la voit désormais au cinéma dans de nombreuses comédies, notamment « Bon, rétablissement », « Je suis à vous tout de suite », « C’est quoi cette famille ?» campant toujours des personnages tendres, drôles, mais avec du caractère. Un rôle de pitre qui lui colle à la peau pour notre plus grand plaisir.

En télé, on a pu régulièrement la retrouver dans l’émission d’Arthur « Le vendredi, tout est permis », mais aussi dans de nombreuses séries, toujours des petits rôles plus extravagants et irrévérencieux les uns les autres… Après un premier one woman show auquel j’ai pu assister il y a 5 ans, il était temps de la retrouver sur scène avec cette nouvelle création « Lucky », mais est-ce que ce nouveau show en vaut le détour ?

Le peach : Claudia est chanceuse, chanceuse de nous retrouver d’après elle,  de pouvoir nous raconter ses lubies, ses envies, sa vie, sa vision des choses, et des gens.

Mon avis  sur Claudia Tagbo dans Lucky

Un bon moment mais je reste assez déçu dans l’ensemble. Dans mon souvenir, Claudia reste une iconoclaste du Jamel Comédie Club, avec un franc parlé cash, et des répliques cinglantes. Cette « grande gueule » qui n’hésite pas à prendre à partie le public pendant la moitié de son spectacle offre ici un show décalé plutot sympatrique mais qui m’a quelque peu laissé dubitatif.  

Revenant sur ses origines, le spectacle est teinté de musique et de danse africaine. Une atmosphère particulière qui laisse la salle un peu pantoise, puisque son public reste composé de jeunes (15-35 ans) qui s’attendent à un nouveau one woman show, dans la tradition du stand-up. Mais il n’en est rien.

On rit, bien évidemment, en écoutant son quotidien anxiogène, ses relations avec le monde extérieur. En parlant également de son enfance, de sa famille et avant tout, elle parvient à nous emmener véritablement ailleurs cependant, un décalage s’installe dans la salle entre les attentes des gens et ce qu’elle offre à travers cette « proposition artistique » comme elle en parle en fin de spectacle.

Une folie toujours présente

S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas lui enlever, c’est cette folie scénique qui l’habite ! Grâce à son sourire et sa gouaille authentique et sans filtre, elle nous déride forcément quoi qu’elle dise. Un bon point, notamment lorsqu’elle souhaite aborder des sujets plus difficiles comme la difficile organisation de la maisonnée quand on est au sein d’une famille nombreuse, ses origines africaines notamment à travers ces apartés musicaux, et particulièrement son entrée sur scène ou elle énonce un poème accompagné d’une danse saccadé et ancestral.

Ce spectacle se veut avant tout un message, celui d’une grande tolérance, et d’une volonté d’un « vivre ensemble », et le pari de ce côté-là est réussi, Claudia nous fait ressortir apaisé, par la musique, par sa légèreté, son sourire et ses envolées hystériques qui lui valent sa réputation de bête de scène.  Néanmoins pourra t-elle encore longtemps se réfugier derrière ce tempérament de feu ?

Avoir une présence scénique est un atout, encore faut-il le mettre au service de textes peut être plus engagés, incisifs et cohérents.

Aller voir Claudia Tagbo

Théâtre de la Gaité Montparnasse, 26 rue de la Gaîté, 75014 Paris

Jusqu’au 6 mai 2017 à 21h tous les jours et avec une représentation supplémentaire à 16h30 le week-end.

Métro ligne 13 : gaîté

20€ à 16h30 et 39€ à 21h

01 43 22 16 18

Jusqu’à -30% sur vos places grâce à Billetréduc pour ce show, vous pouvez jeter un œil

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p'tit nouvÔ ! Fan de bons plans, j'écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j'adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez... on plonge ?

Un commentaire

Leave A Reply