Mon avis sur le Chardenoux des prés

0
Mon avis sur le Chardenoux des prés
Laisse une note...

Vous connaissez mon pendant pour les petits délices gustatifs de la vie… Grande admiratrice de Cyril Lignac depuis Oui, Chef ! J’ai eu l’occasion de tester ses merveilleuses pâtisseries. 

Mais cette semaine, j’ai eu la chance de passer un grade au dessus en testant le restaurant de Cyril Lignac : le Chardenoux des prés… Verdict !

Le Chef préféré des français dispose de 3 tables d’exception à Paris :

  • le Chardenoux
  • le Chardenoux des prés
  • le Quinzième

En plus de cela, on se régale en achetant des gâteaux de 1er choix dans ses pâtisseries

Pour la petite histoire, les madeleines de Cyril sont au top 3 du palmarès des meilleures de Paris ! Et je confirme, pour avoir eu l’occasion de les goûter, lors d’un dîner au Chardenoux des prés.

Le Chardenoux des prés

@Chardenoux des prés

Le chardenoux des prés : un bistro-chic comme on aime

En entrant, la première impression c’est le côté chaleureux de l’endroit. Bar en bois foncé, banquettes de cuir ambré, et papier peint fleuri très vintage, on se croirait presque dans une petite entreprise familiale, “comme à la maison”.

Paradoxe : le service est si impeccable qu’il n’y a pas de doute… Nous sommes bien là dans un lieu privilégié qui allie avec délices la simplicité au raffinement.

En bref : un bistrot parisien comme on les imagine, et comme on les aime.

Menu Chardenoux des prés

©Chardenoux des prés

Une cuisine raffinée, mais copieuse

La vraie réussite du bistrot de Cyril Lignac, c’est bien sûr, la cuisine (sans surprise)… En clair : c’est croquant, c’est fondant, c’est gourmand !

On reconnait le choix du chef : la volaille des landes, les saint Jacques, le foie gras… En bouche, la qualité s’en ressent. L’avantage lorsqu’on n’a pas l’habitude des restaurants gastronomiques, c’est que l’on comprend où veut nous amener le Chef.

En effet, les ingrédients nous sont connus, mais c’est la préparation qui étonne. Prenez par exemple les ravioles de foie gras : une merveille.

Emietté de Tourteau du Chardenoux des prés

Emietté de Tourteau ©Chardenoux des prés

Autre point positif : vous n’aurez pas un petit pois et un haricot vert dans l’assiette ! C’est une cuisine familiale et généreuse. A la fin du repas, disons-le : “on a bien mangé”, mais pas trop. L’équilibre est parfait. Et c’est sans parler de la boisson.

Pour moi, le bonus qui a fait la différence, c’est l’utilisation de la fêve tonka. J’en suis fan, mais il faut bien avouer que ce n’est pas très connu en France. J’ai l’habitude de déguster le chocolat noir à la fêve tonka de la marque belge Zaabar, qui est extrêmement difficile à trouver, même en Belgique. C’est vous dire !

Alors vous imaginez mon bonheur de lire à la carte : foie gras à la tonka ou mieux : crème brûlée vanille-tonka ! Aïe, aïe, aïe…

Bref : j’ai testé le restaurant de Cyril Lignac et… j’ai adoré !

 

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply