Rétrospective : Casse Noisette par le ballet national de Chine

0
Rétrospective : Casse Noisette par le ballet national de Chine
5 2 votes

Ce spectacle n’est malheureusement plus à l’affiche, mais le temps me manquant, je n’ai pas eu l’occasion de vous en parler plus tôt… Je fais quand même le choix de le faire, car mon petit doigt me dit que l’on reverra sans doute le ballet national de Chine à Paris l’an prochain. Pour une autre pièce, sans doute, mais la qualité, elle sera inchangée.

Alors, faut-il hésiter à aller voir un ballet proposé par le ballet National de Chine ? JAMAIS !

Casse Noisette : un conte russe à la mode chinoise

Mon titre évoque la promesse du spectacle. Fan absolue de Casse Noisette (le dernier que j’ai vu était à l’Opéra Bastille), c’est pour me mettre au défi que j’ai souhaité voir cette nouvelle version qui prend place lors du nouvel an chinois. La découverte de la Seine Musicale y a aussi joué pour beaucoup, je l’avoue !

Je partais donc avec un certain a priori quand même… J’aime la tradition et le contexte « réel » d’un écrit. Si c’est russe, cela doit se passer en Russie ! Mais force est de constater que l’ouverture d’esprit m’a permis d’assouvir ma curiosité et que je n’ai pas été déçue.

Je m’attendais donc à des chinoiseries par milliers. Mais en fait, quelle finesse, quel respect de l’oeuvre, quels tableaux spectaculaires ! Le jeu respecte bien les codes du Casse Noisette traditionnel, on conserve donc ses points de repères. Mais les inspirations chinoises, extrêmement bien intégrées au spectacle apportent une véritable valeur ajoutée. De toute beauté !

Casse Noisette revisité par le ballet National de Chine procure un réel émerveillement.

La « patte » chinoise : rigueur et perfection

Le dernier ballet que j’ai eu l’honneur de voir, dans un tout autre genre, était La Flûte Enchantée par le baller Béjar. Moderne, c’est un grand écart avec le Casse Noisette Chinois. Les deux sont techniquement exceptionnels, il n’y a pas à dire : je ne les compare pas. Mais je dois dire que la rigueur chinoise est vraiment remarquable : on est au millimètre près et j’ai vraiment pu constater les effets des tableaux dansés « ensemble » ou 10 personnes ne peuvent faire qu’une. C’est incroyable, de toute beauté.

Je salue vraiment la performance artistique des danseurs. La perfection semble être atteinte. Quand à la mise en scène de Feng Ying, elle est aussi à féliciter. Combien de fois durant le ballet me suis-je dit : où dois-je regarder ? Il se passe tellement de choses qu’il faut se concentrer sur plusieurs points en même temps. Je remercie Christophe André qui m’y a exercée pendant sa conférence sur la méditation !!!

En conclusion, si le ballet National de Chine proposait un nouveau spectacle l’an prochain : n’hésitez pas ! Les traditions sont conservées, le décor bien pensé, les costumes sur mesure, et surtout : la performance artistique est bluffante. Je recommande chaleureusement.

BRAVO ! 

Share.

About Author

CléÔ, c'est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu'est le Web. Utilisatrice frénétique du point d'exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l'eau, sans complexe ni contrainte... Bienvenue dans ma bulle !

Leave A Reply