Carmen à tout prix, un soir d’attentats

1
Carmen à tout prix, un soir d’attentats
4.2 5 votes

Hier soir, j’étais à Paris, théâtre de l’horreur. Je l’ai ignoré longtemps, car j’étais au théâtre Trévise, où j’ai assisté à la représentation de la pièce de théâtre Carmen à tout prix.

Lire directement :
Mon avis sur Carmen à tout prix
Ce qui s’est passé au moment des attentats à Paris

La pièce de théâtre Carmen à tout prix : un joyeux bazar !

J’avais lu la critique de la pièce sur le blog Le grenier de Claire et j’ai donc eu envie de découvrir cette pièce que je qualifierai de saugrenue !

C’est la première fois que je voyais une telle pièce, très singulière du point de vue de la mise en scène, des costumes, des mimiques et dialogues. Très dynamique, elle mêle avec brio chant lyrique, théâtre et musique.

Le synopsis ? Le théâtre est en grêve alors que l’Opéra Carmen devait se jouer. Chacun se coupe alors en 4 pour « sauver les meubles » et jouer tout de même la pièce. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu, et les gags s’enchaînent.

Ce que j’ai aimé

Les voix d’Opéra, exceptionnelles ! L’exercice est difficile car l’ambiance n’est pas sérieuse, ce qui contraste. Une belle initiation pour apprendre à aimer ces voix.

L’orchestre. Les 3 musiciens sont discrets, mais très talentueux, j’ai adoré.

Sophie Sara, dans le rôle de Carmen, qui a aussi écrit la pièce. Ca force le respect !

Ce que j’ai moins aimé

Il y a beaucoup de rebondissements, peut-être trop. Il y a peu de moments de « calme ».

Par moment, les scènes frisent le ridicule…

En clair, ce n’est pas une pièce classique. Elle peut donc ne pas plaire aux adeptes de Molière et de l’Opéra.

Mais elle est idéale pour tous ceux qui ont beaucoup d’humour et adorent la dérision. Ce côté « n’importe quoi » et « grand bazar » est surprenant de prime abord mais le charme opère rapidement.

Le décalage entre les personnages amateurs et le grand talent des artistes qui jouent parfaitement leur rôle est vraiment unique.

Une parenthèse enchantée, au coeur de l’horreur

J’aurais pu me contenter de ne parler que de la pièce, mais je voulais le lier aux attentats de Paris pour saluer le courage des acteurs, qui ont continué à jouer comme si de rien n’était, et les réflexes des responsables du théâtre qui ont fermé les portes pour nous sécuriser.

C’est assez troublant de rire toute la soirée, et d’être détendu pendant que l’horreur se déroule à l’extérieur.

C’est dire, au moment du salut, quand l’un des acteurs nous annonce les attentats, la salle se met à rire. « Encore une blagounette » pensons-nous… une blagounette de mauvais goût, mais personne n’a pensé que cela était sérieux.

Quand on a compris, nous sommes partis dans le calme, et d’autres sont restés en sécurité, puisqu’ils habitaient les quartiers touchés.

Je voulais juste rendre hommage à l’équipe car cela aurait pu être facile de céder à la panique. Bravo à toute la troupe.

Carnet d’adresse

Théâtre Trévise, 14 rue de Trévise

21h30, les jeudis, vendredis, samedis, dimanches

Métro 7 : Cadet ou Métro 9 / 8 : Grands Boulevards

Dès 27€

Réservez vos places sur Billet Reduc’

Share.

About Author

CléÔ, c’est mon pseudo, ici et ailleurs dans ce grand bocal qu’est le Web. Utilisatrice frénétique du point d’exclamation, je me plais dans les grandes Ô ! pleines de spontanéité ;) Webworker au quotidien, je partage ici, avec vous, les sujets pour lesquels je me sens comme un poisson dans l’eau, sans complexe ni contrainte… Bienvenue dans ma bulle !

Un commentaire

Leave A Reply