Bonne pomme : une gourmandise champêtre ?

0
Bonne pomme : une gourmandise champêtre ?
5 2 votes

La rentrée annonce de belles sorties ciné, que des grands noms de réalisateurs mais aussi de grosses productions. Dans ce contexte très concurrentiel, on retrouve un duo d’acteurs inédit et pour le moins prestigieux avec C. Deneuve et… G. Debardieu. Un tandem inhabituel pour une comédie légère et décalée avec des personnages plutôt sympathiques. La presse et les spectateurs n’ont pas accueilli ce film avec les honneurs, et je me pose encore la question : en vaut-il le visionnage ?

Le peach : Au fond du Gâtinais, Barbara, une belle femme seule tient un hôtel quelque peu laissé à l’abandon. Gérard, gérant d’un garage entouré d’une belle famille qui abuse de sa gentille est lassé d’être pris pour une « bonne pomme ». Il décide reprendre le garage du petit village ou habite cette mystérieuse Barbara. Les deux établissements sont en face, ces deux égarés de la vie vont alors développer une complicité toute particulière.

Le duo Depardieu / Deneuve

On est plutôt surpris et positivement étonné de retrouver (enfin) ces deux monstres sacrés sur une même affiche. Depardieu s’est illustré dans des comédies parfois engagées notamment avec « Saint Amour » et dans d’autres beaucoup plus légères avec « La Dream Team », tous deux sortis en 2016. C’est donc sans surprise qu’on le retrouve en tête d’affiche de cette petite histoire d’amour provinciale.

A l’opposé, Deneuve s’est dirigée vers des films plus dramatiques, notamment aux côtés de Catherine Frot dans « Sage-femme » ou encore dans « Elle s’en va » ou « La tête haute » il y a 3-4 ans. Le duo est donc inattendu, nous distrait avec cette comédie assez fraîche mais sans surprendre pour autant. Le personnage de Deveneuve, fantasque, paumé est plutôt plaisant mais ne parvient pas à surprendre. Cette Barbara amuse, mais n’apporte pas un côté déjanté au film qui aurait été bien nécessaire. Un duo bien sûr qui fonctionne, mais qui ne met pas pleinement en exergue, le talent des deux comédiens.

Les seconds rôles qui apportent un peu de fantaisie !

Si les têtes d’affiches ici sont totalement écrasantes étant donnée leur popularité, ce serait une grossière erreur d’ignorer certains seconds rôles savoureux. La très caustique Chantale Ladesou ici campe Mémé Morillon, la belle-mère plutôt intrusive de Gérard Depardieu qui élabore des stratégies, trompe son monde et joue un rôle clé dans l’ancien garage ou de Gérard. Avec sa gouaille particulière comme toujours, elle apporte quelques moments bien rafraîchissants.

On retrouvé également Grégoire Ludig – un des trublions de Very bad blagues – alias Rico, qui travaille aussi dans ce garage. Un peu barré il projette un road trip seul, laissant sa copine au village… Il prouve ici ses qualités de comédien face à deux grands noms du cinéma qui lui donne la réplique.

Un film donc qui n’a rien de folichon mais qui fait son job : nous distraire, nous faire sourire et parfois même rire ! Cela reste cependant très léger pour ce duo exceptionnel.

Share.

About Author

Hello ! Je suis NémÔ, le p’tit nouvÔ !
Fan de bons plans, j’écris pour vous les dernières astuces que je dégote sur tout le web pour vous permettre de profiter des meilleurs plans moins cher. Sinon, j’adore le ciné. Je ne rate donc pas une occasion de vous donner mon avis sur les dernières sorties du moment. Allez… on plonge ?

Leave A Reply